Une tortue d’Hermann dans la plaine des Maures !

La réserve naturelle régionale de la plaine des Maures est essentiellement connue pour son milieu méditerranéen unique en France et la présence d’une importante population de tortues Hermann.

_D3X6030

Discret, le reptile n’est pas facile à trouver. Une fois immobile dans la végétation il devient presque invisible. J’ai rencontré cette tortue par hasard, sur le chemin du retour. Elle fit craquer une branche en se déplaçant, ce qui attira mon attention. Sans cela, je serai passé à côté sans la voir !

Je l’ai contournée rapidement pour me positionner face à elle.
L’appareil au sol, je n’avais plus qu’à composer au mieux avec les nombreuses brindilles de “sous le buisson”. Après quelques déclenchements, la tortue s’est remise en chemin.

La plaine des Maures est un endroit sec. Très sec ! L’eau ne se trouve que dans le lac des escarcets au centre de la plaine et dans quelques mares dispersées.

_D3X5883

_D3X5880

Le temps est à l’orage. Il y a très peu d’insectes en vol. Seuls les criquets se trouvent en quantité. Je cherche une empuse sans succès. D’un coup un gros insecte, de la taille d’une grande libellule décolle et d’un vol mal assuré, va se percher sur une tige voisine. C’est un fourmilion. Sa larve est connue pour creuser un entonnoir qui lui permettra de capturer des fourmis. L’adulte lui se nourrit de petits insectes ou de pollen. Ses capacités en vol ne font pas de lui un grand chasseur.

_D3X5782

_D3X5899

Quelques dizaines de mètres plus loin, rencontre avec un insecte étrange : l’éphippigère. Grosse espèce de sauterelle aux ailes atrophiées, c’est aussi un animal typique des milieux méditerranéens.

_D3X5820

Après quelques kilomètres, l’orage en approche me force à faire demi-tour. Sur le chemin du retour je croise un sympétrum qui prend la pose quelques instants avant de s’éloigner.

_D3X5932


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge