La reproduction des crapauds communs bat son plein !

Couple de crapauds communs au bord de la mare.
Amplexus de crapauds communs. Nikon D2x et 180mm macro.

Les petits cris aigües des crapauds résonnent dans le sous-bois. Partout sur les berges de la mare forestière, des mouvements d’eau signalent la présence des amphibiens.

Profitant enfin de la montée des températures les crapauds communs mâles sont sortis de leurs abris hivernaux et se sont dirigés d’un pas rapide vers leurs lieux de reproduction. Les plus chanceux auront réussis à croiser le chemin d’une femelle avant même d’avoir mis une  patte dans l’eau. Les autres mâles attendent en surface l’arrivée d’une dame et quand celle-ci se montrent ils se ruent dessus. Ici c’est premier arrivé, premier servi, le plus rapide repoussant ses congénères à grand coups de pattes arrières. Mais si la femelle n’arrive pas à échapper à ses prétendants elle se retrouvera vite avec deux, trois, six mâles sur le dos et pourra finir par mourir noyée. La reproduction n’est pas tendre chez les crapauds…

Pour plus d’informations sur la reproduction des crapauds communs et avoir quelques pistes pour les photographier, vous pouvez jeter un oeil sur cette page !

Portrait du crapaud sonneur à ventre jaune

Portrait de sonneur à ventre jaune

Le crapaud sonneur à ventre jaune est un petit crapaud fréquentant les milieux temporaires forestiers : trous d’eau, ornières et autres fossés. Pas regardant sur la qualité de l’eau, la moindre flaque lui convient pourvue qu’elle soit assez profonde (une vingtaine de centimètres).

En Ardèche, limite méridionale de son aire de répartition, le sonneur a choisi les vasques granitiques des bords de rivière pour se reproduire.

Son aire de répartition dans le département suit donc le lit de quelques cours d’eau. Pas tous, loin de là, car le petit crapaud reste rare.

Celui-ci, photographié au bord de la Bourges, passait d’une vasque à une autre. Immobile à l’approche de l’objectif, il n’a pas bougé d’un millimètre durant la longue seconde de pose

Pour plus d’information sur les sonneurs à ventre jaune, je vous invite à visiter cette page de mon site.

Photographier la reproduction des crapauds communs.

Début Mars, la température remonte, les arbres bourgeonnent, les perces-neige exhibent leurs premières clochettes blanches.

A l’intérieur du sous-bois, enfouis sous les feuilles mortes et les souches, les amphibiens ont reçu le signal.
Les grenouilles rousses seront les premières à rejoindre la mare pour se reproduire bientôt suivies par les crapauds et les tritons.

Portrait de crapaud commun
Regard de crapaud au travers des feuilles

Continuer la lecture de « Photographier la reproduction des crapauds communs. »

Regard de crapaud commun.

Regard de crapaud

Démarrage de la saison de reproduction chez les crapauds. Nettement moins nombreux et plus farouches que l’année dernière, ils n’étaient qu’une petite trentaine au bord de l’eau. La plupart des femelles avaient déjà pondues sur une seule berge de l’étang.

Rien à voir avec l’effervescence de l’année précédente et ses centaines d’individus !

Cependant, un mâle sympathique a accepté de tenir la pose quelques minutes, à moitié caché derrière une touffe de verdure.