La photo macro c’est facile….bon, disons que ce n’est pas compliqué !

En photo de nature, la photo macro, c’est plonger son regard dans un univers rempli de couleurs, de pétales, de petits monstres ailés ou pleins de pattes, c’est découvrir un micro monde au milieu de chaque touffe d’herbe.

Seulement tous les habitants des fleurs et des feuilles ne sont pas toujours faciles d’accès au photographe débutant. Cette jolie punaise aux reflets métalliques est bien placée sur sa tige mais le petit zoom 18-55 du kit ne permet pas de la photographier en gros plan.

Grosse comme une tête d’épingle dans l’image, elle est noyée dans un fouillis de brindilles plus ou moins nettes…bref rien à voir avec le beau portrait que l’on avait en tête !

Les choses seront sûrement plus simples avec un objectif macro ! Oui mais lequel ? et comment ça s’utilise cet engin ? Déjà avec le 18-55 il n’était pas facile de faire la mise au point juste sur le dos de la punaise alors imaginez si on se rapproche encore plus !

Mais pas de panique, comme le dit le titre de cet article, la photo macro c’est facile !

La photo macro, mais qu’est ce que c’est ??

En théorie la macro, c’est la photographie à partir du rapport de reproduction 1/1 et supérieur. En pratique c’est la photographie en plan serré de petits sujets. Personne ne viendra vous accuser de tricherie si vous présentez une “photo macro” au rapport 1/1,2 !

Qu’est ce que ça veut dire “rapport de reproduction” ? Eh bien au rapport 1/1, la zone que vous prenez en photo correspond exactement aux dimensions du capteur de votre appareil photo. Dans le cas d’un reflex à petit capteur, 24mm x 16mm ; dans le cas d’un reflex 24×36…36mm x 24mm !  Découpez une fenêtre de l’une ou l’autre de ces tailles dans une feuille de papier, placez la fenêtre sur une fleur, une pierre ou autre chose et vous avez votre cadrage.

Pour un rapport de reproduction supérieur, par exemple 2/1, la fenêtre sera deux fois plus petite. Au 1/2 c’est l’inverse.

Concrètement, une photo macro ça peut être ça :

technique-photo-macro-feuille-automne
Gros plan sur une feuille d’automne. 180mm macro, rapport de reproduction 1/1.

Continuer la lecture de « La photo macro c’est facile….bon, disons que ce n’est pas compliqué ! »

Le sigma 180mm macro comme premier objectif macro ? Pourquoi pas ?

Comment choisir un objectif macro ?

Choisir un objectif macro parmis les nombreux modèles présents sur le marché n’est pas simple ! Ils sont tous macro, certes, mais diffèrent par leurs longueurs focales, leurs poids, leurs encombrements et aussi leurs prix, pouvant varier du simple au triple.

Nous pouvons classer les objectifs macro en trois catégories : les courtes focales, entre 50 et 60mm, les moyennes focales, entre 90 et 105mm et enfin les longues focales, de 150 à 200mm, comme celle que j’utilise et dont il sera question ici.

Mon objectif macro favori, le seul que j’utilise en fait, que j’utilise à chaque sortie ou presque, c’est le sigma 180mm macro f3,5 HSM.
Continuer la lecture de « Le sigma 180mm macro comme premier objectif macro ? Pourquoi pas ? »