Essai du Sony-Zeiss Distagon T* 24mm F2 SSM en paysage et proxy-photo.

En regardant les objectifs grand-angles disponibles en monture A, il y en a un se détachant du lot : le Sony-Zeiss 24mm F2 SSM !

IMG_0990

Pourquoi cet objectif parmis le reste de la gamme ? Car cette focale fixe offre des caractéristiques très intéressantes !

Continuer la lecture de « Essai du Sony-Zeiss Distagon T* 24mm F2 SSM en paysage et proxy-photo. »

Préparer une sortie photo macro. Parce que se lever à 5h du matin pour rien ce n’est pas drôle !

Vous avez vu sur un forum, un site, un blog (celui-ci peut être ;) ) de belles photos d’insectes couverts de rosée au lever du soleil. La belle lumière et les gouttelettes brillantes vous ont donné envie de faire, vous aussi, ce type de photo.

Courageux, vous avez réglé le réveil de façon à être sur le site un peu avant le lever du soleil.

DSC06402
Si la température est trop élevée, la rosée disparait en quelques minutes. Privilégiez les matinées fraiches pour pouvoir en profiter ! Libellule à quatre tâches, 105mm macro.

Le site ? Une prairie où vous voyez souvent voler des papillons et quelques grosses libellules. Ils doivent bien se poser quelque part pour dormir non ? Avec un peu de chance vous les trouverez ce matin !

En arrivant devant la prairie, le ciel se teinte de ses premières couleurs. Vous vous rendez vite compte que la forêt qui borde la prairie va laisser le site dans l’ombre pendant au moins une heure, le temps que le soleil passe au dessus de la cime des arbres. Adieu la belle lumière !

Pas complètement découragé, vous vous mettez en quête des libellules aperçues la veille. Quête qui reste sans résultat. D’ailleurs c’est inutile car ces libellules invisibles sont des genres aeschnes et anax, passant, pour la plupart des espèces, la nuit dans les arbres.

Un peu déçu, vous avez quand même pu photographier un petit argus, placé un peu à l’ombre. La rosée ? Avec cette chaleur, cela fait 30 minutes qu’elle s’est évaporée.

Pourtant, quelques outils et recherches vous auraient permis d’aller directement vers une autre prairie, à quelques kilomètres de là, bien éclairée et riche en petites bêtes où vos photos auraient été sans aucuns doutes meilleurs !

Pour éviter ce genre déconvenue, voyons comment préparer la prochaine sortie macro !

Continuer la lecture de « Préparer une sortie photo macro. Parce que se lever à 5h du matin pour rien ce n’est pas drôle ! »

Minolta / Sony 70-200 F2,8 Apo G SSM – retour après quelques mois d’utilisation.

minolta 70-200 f2,8 ssm
Plaque métallique caractéristique des objectifs SSM Minolta.

Présentation. 

En mars dernier un bel objectif est venu rejoindre mon sac photo : l’ AF 70-200mm F2,8 APO G (D) SSM de Minolta. Il s’agit de l’une des dernières créations de Minolta avec le 300mm F2,8 SSM et l’introuvable 28-70 SSM avant son rachat par Sony en 2006.

Sony a d’ailleurs conservé cet objectif dans sa gamme optique, procédant à quelques changements cosmétiques et modifiant le traitement de surface des lentilles. Ce qui suit est donc également applicable au 70-200 mm F2.8 G SSM actuellement en vente.

Continuer la lecture de « Minolta / Sony 70-200 F2,8 Apo G SSM – retour après quelques mois d’utilisation. »

Le nikkor 200mm f2 VR pour photographier fleurs et insectes ? Une drôle d’idée ?

Bien sur il ne sera pas question de macro au sens strict du terme : pour atteindre le rapport de 1/1, le nikkor 200mm f4 macro sera bien plus efficace. Non, le domaine ou notre nikkor 200mm f2, téléobjectif lumineux excelle c’est la proxy-photo, autrement dit les photos en plan large d’un petit sujet.

I Présentation du nikkor 200mm f2.

Nikkor 200mm f2 Vr Continuer la lecture de « Le nikkor 200mm f2 VR pour photographier fleurs et insectes ? Une drôle d’idée ? »

Photographier les libellules en vol c’est facile ! Voici quelques techniques pour débuter.

Photographier les libellules en vol…

Photographier les libellules en vol avec une belle lumière et un beau fond n’est pas aussi technique que l’on pourrait le croire ! Ici pas question de barrières laser ni de multiflash sans fil, il suffit de se rendre au bord d’un étang et d’observer.

Aeschne affine en vol
Aeschne affine mâle en chasse. Cet individu effectuait régulièrement des vols stationnaires d’une dizaine de secondes.
En déclenchant plusieurs fois en rafale, j’ai pu obtenir plusieurs images nettes.

Le vol chez les libellules est, comme le reste, différent selon les espèces. Nous pouvons distinguer 3 genres. Les zygoptères qui volent de perchoir en perchoir ou au ras de l’eau à la poursuite de leurs proies, les anisoptères de type “percheur” qui attaquent leurs proies depuis un perchoir et les anisoptères “patrouilleurs” qui volent en permanence au dessus de l’eau avec parfois des vols stationnaires.
Continuer la lecture de « Photographier les libellules en vol c’est facile ! Voici quelques techniques pour débuter. »

Comment photographier les libellules : matériel et approche.

Approche et matériel

En premier lieu, un minimum de connaissances sur ces insectes est nécessaire. Les libellules sont divisées en deux groupes. Les zygoptères comprennent les plus petites espèces, elles se reconnaissent par leur abdomen en forme d’allumette. Les anisoptères sont généralement plus grands. Une bonne façon de différencier les deux genres est d’observer la façon dont la libellule place ses ailes lorsqu’elle est posée. Si elle les regroupe verticalement au-dessus du thorax, il s’agit d’un zygoptère, si elle les garde écartées, à plat ou légèrement vers l’avant, c’est un anisoptère.

Aeschne bleue perchée dans un arbre
Aeschne bleue, anisoptè

Continuer la lecture de « Comment photographier les libellules : matériel et approche. »