Un automne dans la plaine des Maures.

Cet automne j’ai eu l’occasion de passer deux mois dans le Var pour participer au suivi d’une population de tortues d’Hermann. J’avais rencontré ma première tortue dans la plaine des Maures quelques semaines plus tôt (ici), ce suivi fut l’occasion d’en rencontrer beaucoup d’autres !!

_D3X8083
Jeunes tortues âgées de quelques années. Le programme de suivi permet de contrôler leurs croissances et leurs déplacements.

A cette époque de l’année, la plaine est un milieu très sec. Les grosses chaleurs de l’été ont fait disparaître la plupart des fleurs et assécher les cours d’eau et mares temporaires.
Heureusement elle offre toujours de superbes paysages et des rencontres intéressantes !

_DSC3548
Lac des Escarcet au couché du soleil. L’un des rares points d’eau permanent de la plaine des Maures.
_DSC3559
Les pins parasols sont des arbres typiques de la plaine des Maures.

Les températures plus douces permettent aux reptiles de se déplacer plus souvent au lieu de chercher le frais sous une pierre ou un buisson.

Il fut donc plus facile de croiser le chemin de la fameuse tortue en fin d’après-midi !

_D3X8642
Tortue d’Hermann camouflée dans la végétation.
_D3X8615
Tortue d’Hermann dans son milieu naturel.

Les lumières plus douces, de meilleurs qualités, mettent en valeur les grands espaces de cette réserve naturelle.

_D3X8744
Mante religieuse femelle se nettoyant les pattes avant.
_D3X8506
Couleuvre vipérine marquée lors d’un inventaire.

Pour bien faire les choses, il me faudrait maintenant explorer cette plaine au printemps. Peut -être pour l’année prochaine !

_D3X8447
Rainette méridionale dans un roncier.

Note : les photos de reptiles pris en main ont été réalisés dans le cadre d’inventaires scientifiques. Les autres ont, comme d’habitude, été découvert au fil de mes ballades.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge